Non classé

Alors il semble bien que #Désordonnances a gagné ce beau prix, remis par l’Association des communicateurs scientifiques du Québec, que je remercie…

Alors il semble bien que #Désordonnances a gagné ce beau prix, remis par l’Association des communicateurs scientifiques du Québec, que je remercie pour cette marque de reconnaissance. J’ai été à la fois touché et étonné d’être choisi parmi un grand nombre d’ouvrages de qualité, qui se donnent pour défi de transmettre les savoirs aux lecteurs. La cérémonie de remise, avec d’autres prix, dont les importantes bourses Fernand-Séguin du journalisme scientifique, m’a permis de faire plusieurs rencontres fort intéressantes avec les personnes, journalistes, muséologues, vulgarisateurs et autres, qui occupent ce champ essentiel de l’information.
Mais le plus amusant, c’est quand je suis retourné payer mon ticket de stationnement du Centre des sciences, où avait lieu la cérémonie, face à une borne de paiement qui ne voulait rien savoir de mon billet, que j’ai tenté d’insérer de toutes les manières possibles. Jusqu’au moment où je comprends qu’il fallait d’abord insérer ma carte de crédit. Est alors apparue à l’écran la question: « Retrait? ». C’est là que j’ai lancé tout haut « Je veux pas faire un retrait (sacre), je veux payer mon billet » et qu’un aimable passant m’a indiqué que je m’obstinais avec un guichet automatique. La borne de paiement des tickets était en effet située plus loin. Tsé, quand tu viens d’une réunion avec plein de gens intelligents, c’est ce qu’on appelle une sortie douteuse.

Your email address will not be published. Required fields are marked *