Non classé

If there is something worse for the language than the use of anglicismes, it is the abuse of superlative

If there is something worse for the language than the use of anglicismes, it is the abuse of superlative. Especially when you talk about weather, traffic or hockey.
· See original ·
Rate this translation

  • avatar
    Ronald Cajelais
    janvier 30, 2018

    Ça fait du sens.

  • avatar
    Karine Grimard
    janvier 30, 2018

    Œdème verbal!!!

  • avatar
    Élisabeth Savard
    janvier 30, 2018

    Trois sujets qui méritent d'être traités avec discernement!

  • avatar
    Jean-Francois Lacoste
    janvier 30, 2018

    Le fameux "momentum" employé à toutes les sauces.

  • avatar
    Ronald Cajelais
    janvier 30, 2018

    95% des chutes de neige sont devenues des tempêtes...

  • avatar
    Daniel Côté
    janvier 31, 2018

    Votre affirmation est une véritable bombe

  • avatar
    Roger Huot
    janvier 31, 2018

    Le Canada est" le plus beau pays"

  • avatar
    Andrée Jolicoeur
    janvier 31, 2018

    Tellement! ;)

  • avatar
    Gaston Careau
    janvier 31, 2018

    Moi ce qui me dresse les poils sur les bras, c est plutot le mot MORIAL et on l entends souvent a la radio et a la tv, meme dans la bouche d animateurs chevrones. Montreal avec un accent S.V.P.

  • avatar
    Johanne Simard
    janvier 31, 2018

    Moi à la radio ainsi qu'à la tv..entendre sans arrêt tu es prete à .....au masculin....J'aimerais entendre tu es prêt. ...

Your email address will not be published. Required fields are marked *