Non classé

Sérieux, permettre aux cyclistes de ne pas s’arrêter aux arrêts-stop, c’est bon pour la sécurité des cyclistes? J’ai de la misère à suivre

Sérieux, permettre aux cyclistes de ne pas s’arrêter aux arrêts-stop, c’est bon pour la sécurité des cyclistes? J’ai de la misère à suivre.
AJOUT: Bon, on m’a renseigné, je viens de parcourir ceci. Peut-être plus sensé qu’il n’y paraît.

  • avatar
    Luc Pellerin
    février 26, 2018

    je vous seconde

  • avatar
    Patrick Dufresne
    février 26, 2018

    Une fois tous les cyclistes à l'hôpital, les piétons seront plus en sécurité. :-D

    • avatar
      Patrick Bodnar
      février 17, 2018

      Pour réfléchir à la chose de façon informées, selon les études, il est intéressant de consultez ceci: https://vimeo.com/4140910 Et ceci en français : https://youtu.be/aJLGJrZP5jk

  • avatar
    Rémi Beaulieu
    février 26, 2018

    Ça ne changerait rien car ils ne s’arrêtent pas déjà. Mais qu’en serait-il de la responsabilité de l’automobiliste s’il y a accident ?

    • avatar
      Jean-François René
      février 17, 2018

      De quelle responsabilité parlez-vous ?

    • avatar
      Rémi Beaulieu
      février 17, 2018

      Jean-François René Dans le sens si l’automobiliste n’a pas d’arrêt obligatoire à faire, mais qu’il y a un arrêt dans la trajectoire du cycliste et qu’il n’est pas tenu de s’arrêter !

  • avatar
    Gene Viève
    février 26, 2018

    Passer sur les rouges aussi... J'ai aussi de la misère à suivre.

    • avatar
      Rémi Beaulieu
      février 17, 2018

      Je ne suis plus depuis un bon bout de temps ce qui se passe en politique et dans les décisions publiques. Je dois être trop vieux peut-être pour les comprendre ! Mon éducation a été faite sur la base du gros bon sens. Et maintenant ?

  • avatar
    Marc Surprenat Desjardins
    février 26, 2018

    Moi je pense que la meilleure chose à faire pour auguementer la sécurité des cyclistes c'est que la ville une taxe de un dollar sur chaque litre d'essence vendu à Montréal

    • avatar
      Jean-Pierre Paré
      février 17, 2018

      Oui, et interdire les piétons aux heures de pointe. Fini les autos, fini les piétons, on pourra enfin proclamer Montréal, capitale internationale du cycliste. Le mot-clé ici étant "internationale", car un tel statut et le prestige qu'il confère permet de justifier toutes les bêtises.

  • avatar
    Félix-Antoine Tremblay
    février 27, 2018

    Oui, c'est plus sécuritaire. Les automobilistes ne font pas attention à leurs angles morts.

  • avatar
    Marie-Soleil Cloutier
    février 27, 2018

    Pour travailler sur les piétons enfants et ainés depuis plusieurs années, je doute fort de l'apport de légitimer ce comportement qui a des conséquences sur le risque piéton... Il nous faudra un bon cours de "céder au plus vulnérable"...

  • avatar
    Valérie Julie Brousseau
    février 27, 2018

    Ils veulent qu’on se tasse, qu’on les laisse passer... dans mon temps, le code de la route était le même pour tout le monde! - ouille je suis vieille à 39ans!

  • avatar
    Jean-François René
    février 27, 2018

    Désolé, mais il faudrait probablement laisser de côté votre auto électrique et chercher à trouver votre place dans le trafic de Montréal en vélo. L'expérience engendrait de nouveaux savoirs.. Ce qui est le plus dangereux pour quelqu'un à vélo en ville,...

    • avatar
      Alain Vadeboncoeur
      février 17, 2018

      Je vous remercie du conseil mais je suis très souvent allé travailler à vélo à l'hôpital dans les dernières années.

    • avatar
      Jean-François René
      février 17, 2018

      Très surprenant alors que vous ne saisissiez pas ce que propose l'entièreté des gens de vélo à Montréal ! Vélo Québec en tête !

  • avatar
    Mitch Bnsn
    février 27, 2018

    C’est pas logique, c’est idéologique....c’est pas mal l’inverse en fait

  • avatar
    Claude Desjardins
    février 28, 2018

    Le risque zéro est un objectif louable, mais dans la pratique ne vaut-il pas mieux faire des compromis ?

  • avatar
    Jacques Blouin
    février 28, 2018

    Un cycliste peut très bien, dans une grande majorité de circonstances s'assurer de la sécurité du passage sans faire un arrêt complet. On devrait d'ailleurs remplacer la majorité des STOP par des CÉDEZ, autant pour les automobiles. D'ailleurs quand f...

    • avatar
      Alain Vadeboncoeur
      février 17, 2018

      Je doute que ça soit bien interprété. La pratique "normale" à vélo (que je fais aussi), c'est de ralentir puis de continuer.

    • avatar
      Jacques Blouin
      février 17, 2018

      Alain Vadeboncoeur ce comportement est implicite dans mon propos quand je dis «s'assurer de la sécurité du passage».

  • avatar
    Marc Surprenat Desjardins
    février 28, 2018

    Le problème à Montréal c'est pas les cyclistes c'est lea automobilistes !

  • avatar
    Simon Villeneuve
    février 28, 2018

    Oui. Juste à faire un peu plus de vélo et vous verrez qu’à bien des endroits faire un cédez à 10km/h est tout à fait sécuritaire.

  • avatar
    Alain Vadeboncoeur
    février 28, 2018

    Il y a peut-être de quoi défendre cette idée ici. http://plus.lapresse.ca/.../4c98ffe7-dfca-4022-a640...

  • avatar
    Claude Desjardins
    mars 1, 2018

    Le vdfr pour les cyclistes est aussi une mesure à considérer.

  • avatar
    Jean-François René
    mars 1, 2018

    http://www.cbc.ca/.../should-bicyclists-be-allowed-to...

    • avatar
      Claude Beauchemin
      février 17, 2018

      NON! NO! Surtout pas à Montréal, le manque de civisme est épouvantable

  • avatar
    Jean-François René
    mars 1, 2018

    Une entrevue donnée hier par le Dr. Schwieterman. Professor in the School for Public Service, Department of Public Policy, and Sustainable Urban Development program. He is an expert in the fields of public policy, transportation and urban planning, and is the author of numerous books and peer-reviewed articles on the development of cities and transportation. Avec Marianne Giguère

  • avatar
    Richard Ryan
    mars 1, 2018

    J'aime votre humilité d'avoir la capacité d'évoluer en si peu de temps... très rare chez nous les politiciens, mais peut-être encore plus chez les médecins ;-)

    • avatar
      Alain Vadeboncoeur
      février 17, 2018

      À l'urgence il faut parfois évoluer vite, en effet.

  • avatar
    Anne Guilleaume
    mars 1, 2018

    Cette vidéo explique très clairement pourquoi il est souvent bien plus sûr de franchir une intersection gérée par feu au feu rouge qu'au feu vert. Evidemment, en cédant le passage à tous les autres usagers. https://www.youtube.com/watch?v=aJLGJrZP5jk

    • avatar
      Bruno Vicomte
      février 17, 2018

      Très belle vidéo. Faudrait bien que les fonctionnaires de Québec la visionnent !

    • avatar
      Jim Plourde
      février 17, 2018

      J'étais sceptique pour le stop Idaho, mais le vidéo viens très bien expliquer les avantages.

  • avatar
    Claude Desjardins
    mars 2, 2018

    On a des exemples en Europe de cette pratique ?

    • avatar
      Anne Guilleaume
      février 17, 2018

      J'ai vu passer un truc sur Bruxelles il y a un jour ou deux, mais je n'arrive as à le retrouver.

  • avatar
    Richard Ryan
    mars 2, 2018

    https://vimeo.com/4140910

    • avatar
      Bruno Vicomte
      février 17, 2018

      Excellente, la vidéo ! Et on le répète : l'arrêt Idaho n'exempte pas les cyclistes de faire leur stop. Il ne fait que leur permettre de ne pas s'arrêter complètement quand il n'y a personne au carrefour. Point.

  • avatar
    Bruno Vicomte
    mars 2, 2018

    Pourtant le stop Idaho est bien moins dangereux que la "priorité à droite" de la France. En gros, cela signifie que la voiture à votre droite (dans un carrefour) qui veut tourner dans votre voie a priorité sur vous. Pourtant il n'y a pas tant d'accidents à cause de cette règle. Les automobilistes ont simplement adapté leur façon de conduire.

  • avatar
    Antoine Robitaille
    mars 2, 2018

    Je suis favorable au stop Idaho!

  • avatar
    Christiane Gagnon
    mars 2, 2018

    Bien d’accord. D’ailleurs on le fait déjà

  • avatar
    Michel Charpentier
    mars 3, 2018

    UN STOP américain.

  • avatar
    Lise Boileau
    mars 3, 2018

    Et les piétons?

  • avatar
    Gaston Careau
    mars 3, 2018

    Je ne comprends pas...

    • avatar
      Patrick Bodnar
      février 17, 2018

      Pour réfléchir à la chose de façon informée, selon les études, il est intéressant de consultez ceci: https://vimeo.com/4140910 Et ceci en français : https://youtu.be/aJLGJrZP5jk

  • avatar
    Rodrigo Xoo
    mars 3, 2018

    c'était du maire Coderrre

  • avatar
    Denis Pajot
    mars 3, 2018

    N’importe qui qui pratique un peu le vélo en ville voit tout de suite l’intérêt de cette pratique. Ça fait longtemps que je milite pour ce stop qui a fait se preuve ailleurs.

  • avatar
    Jacques Portelance
    mars 4, 2018

    Question de « savoir-vivre ensemble ». À Amsterdam, il y a très peu de feux de circulation et aussi peu de panneaux d’arrêt. Le savoir-vivre détermine l’ordre de priorité: le piéton, le cycliste, et l’automobile en dernier. Sommes-nous cependant capable d’un tel savoir-vivre ensemble ?!

  • avatar
    Denis Giasson
    mars 4, 2018

    ««Il faut prendre en compte le fait qu’un vélo, ce n’est pas une voiture : il permet une vision périphérique beaucoup plus dégagée et va beaucoup moins vite. » – Suzanne Lareau, présidente directrice générale de Vélo Québec» . Un cycliste me disait qu'...

  • avatar
    Philippe LaBerge
    mars 4, 2018

    Bon exemple de cyclistes éxécutant le stop Idaho sécuritairement, dans leur auto ....https://youtu.be/xH90Kjt2q7c

    • avatar
      Benoit Poirier
      février 17, 2018

      C'est l'arrêt traditionnel des conducteurs québécois.

  • avatar
    Caroline Morgan
    mars 4, 2018

    En tant que piétonne à Montréal, je m'oppose fermement à cette idée. J'ai failli me faire frapper plusieurs fois par des fous sur deux roues. Cette règle ne les encouragerait qu'à prendre plus de risques.

    • avatar
      François Béland
      février 18, 2018

      Absolument d’accord, pour les piètons, les cyclistes sont des chauffards. Appeler à l’éducation n’est qu’hypocrisie et mythologie qui servent les intérêts des plus gros et plus rapides

  • avatar
    Christian Savard
    mars 4, 2018

    C'est effectivement contre-intuitif, mais au final, c'est plus sécuritaire.

  • avatar
    Jean Lussier
    mars 5, 2018

    Quand j'utilisais le vélo pour mes déplacements à Montréal , J'ai toujours pratiqué le stop Idaho et jamais je n’ai mis en danger les piétons ni fait enrager un automobiliste, heureusement dans mon temps les policiers étaient plus tolérants ,,,,,,,,,aucune contravention en 10 ans, les plaintes des automobilistes jaloux on changé les choses!

    • avatar
      Georges Taschereau
      février 18, 2018

      Peut-être que toi tu es prudent Mais Combien de fois quand j'avais la priorité (À pied) avec un échelle (pour Vidéotron) j'ai failli être accroché quitte à laissé tomber l'échelle Comme les automobilistes, les cyclistes auraient besoin d'être éduqué

    • avatar
      Jean Lussier
      février 19, 2018

      Je suis un automobiliste, un piéton et un cycliste urbain et des cons il y en a dans les trois cas et au même pourcentage.

    • avatar
      Denis Giasson
      février 20, 2018

      Jean Lussier la question n’est pas de savoir si des cons il y en avait partout, mais bien de savoir qui s’expose le plus à souffrir en cas d’accident entre... cons? Ça donne quoi aux survivants que de savoir que leur être aimé mort ou handicapé à vie avait «raison» ou «pas tout à fait tort» de rouler «limite» ou au delà?

    • avatar
      Jean Lussier
      février 20, 2018

      Denis Giasson La Question... permettre oui ou non aux cyclistes de ne pas s'arrêter aux arrêts-stop ?

    • avatar
      Georges Taschereau
      février 20, 2018

      Denis Giasson Je suis un cycliste plus que prudent et je me fais engeuller par d'autres cyclistes parce que je ralentis aux intersections que je sais dangereuses

    • avatar
      Georges Taschereau
      février 20, 2018

      Jean Lussier Je crois que cela dépend des endroits sur les rues les moins achalandées c'est possible mais d'autres rues ex ;a voie de service de la 40 non

  • avatar
    Bernadette Girard
    mars 5, 2018

    C'est comme le casque qui n'est pas obligatoire pour les cyclistes...c'est penser que les cyclistes sont invincibles.

Your email address will not be published. Required fields are marked *