Today I had lunch with my boss who kindly refused my 4/5 for now

Today I had lunch with my boss who kindly refused my 4/5 for now. (it’s life, you had to try).
In Coffee, and speaking of a whole other subject, one of the associates slips this sentence:  » if it takes people who don’t like their work to leave him… »
I didn’t answer. Yes, what would happen exactly if all people dissatisfied with their work, whether by lack of recognition, for ill-Treatment, lack of training, lack of interest or simply because they want to move on to other th…

See more
· See original ·
Rate this translation

  • avatar
    Malicia Malices
    octobre 25, 2017

    Bien d'accord. J'en ai chié dans des boulots ou je me suis bien fait traitée de manière merdique avant d'en venir à la conclusion : je suis pas venue ici pour souffrir, ok ? :D Et plus sérieusement, je ne vis pas pour bosser, je bosse pour "mieux" vivre. Donc je te soutiens à 100% :)

    • avatar
      Claudia Mouth
      juillet 5, 2017

      Ca devrait être la base. Je suis jugée sous prétexte que je ne cherche pas à faire la carrière qu'il a fait, à gagner autant que lui. Ce que je cherche, c'et un juste équilibre entre argent et passion, travail et liberté. Et ce n'est pas que je ne m'implique pas, c'est juste que mes objectifs de vie ne sont pas là, comme beaucoup de ma génération. Grand temps que les entreprises s'y fassent.

    • avatar
      Severine Cherix
      juillet 5, 2017

      Claudia Mouth : ses propos... ben on dirait que c'est mon frère qui me fait la morale.. LOL..

    • avatar
      Claudia Mouth
      juillet 5, 2017

      Severine Cherix on peut être réfléchie, travailler mais ne pas lésiner sur sa notion de liberté et de bonheur. Dommage que l'idée ne soit pas encore répandue

    • avatar
      Severine Cherix
      juillet 5, 2017

      Claudia Mouth : hé oui, ben tant pis pour eux, un jour peut-être ils capteront... moi j'ai déjà capté et ma liberté est bien plus importante que ma carrière ou mon compte en banque... ;-) bisous

    • avatar
      Claudia Mouth
      juillet 5, 2017

      Severine Cherix Tu as tellement raison ❤️

    • avatar
      Severine Cherix
      juillet 5, 2017

      Claudia Mouth : je sais pas si j'ai raison, mais c'est ma vie et je fais de mon mieux pour ne plus rentrer dans le moule... car ça ne m'intéresse nullement.

    • avatar
      Claudia Mouth
      juillet 5, 2017

      Severine Cherix Oui. Se contenter d'être dans SA vérité

  • avatar
    Grégou Max Plus
    octobre 25, 2017

    Moi j ai quitté mon taf par ce que j ai failli mourir écrasé par un camion... coursier à vélo... on va voir si le chômage applique la loi qui veut qu on soit pénalisé si on démissionne.

    • avatar
      Claudia Mouth
      juillet 5, 2017

      Tant que tu n'es pas blessé ou mort, j'ai bien peur que non...

  • avatar
    Severine Cherix
    octobre 25, 2017

    gagner sa vie... on l'a déjà gagnée! ;-) on doit la vivre aujourd'hui... ;-)

    • avatar
      Servane Rigault
      juillet 5, 2017

      J'allais dire exactement la même chose, Severine Cherix... gagner et surtout vivre sa vie !

    • avatar
      Severine Cherix
      juillet 5, 2017

      Servane Rigault : mouakkkkkkkkkk Servane! ;-)

  • avatar
    Emmanuelle Lévy-Blanchard
    octobre 25, 2017

    C'est dans les moments compliqués et inconfortables qu'on trouve la force de bouger ! Tu es sur le chemin

    • avatar
      Claudia Mouth
      juillet 5, 2017

      Oui et là, ça gratte de partout : c'est bon signe

    • avatar
      Agnès Simonian
      juillet 5, 2017

      J'ai occupé plusieurs postes dans differents secteurs d'activité, et mon constat est toujours le même: le paysage professionnelle français est étriqué, rigide, peu encourageant, peu innovant et ne parlons pas de reconnaissance ah ah ah !!! bref, tout démarre sur le chemin de l'école, et se poursuit dans le monde du travail !! Moi je dis que même si l'herbe n'est pas plus verte ailleurs, il y a d'autres manières de vivre son travail ailleurs, ça manque terriblement d'ouverture en France! La peur gouverne les esprits et un jour certains disent fuck, je change de vie ou de boulot !!! Depuis la fin de mes études, c'est mon 4eme métiers, et aujourd'hui, parce que financièrement il faut pouvoir s'en sortir et aussi pcq j'aime travailler avec les enfants, j'ai enfin décidé que le travail ne gouvernerait pas ma vie ! Fini d'en faire trop, de faire plaisir d'attendre une reconnaissance quelconque, fini, les soirées à bosser!!! Et ça fait du bien:-)))) Cherchez pas, l'ideal, bien sûr si on nous en donnait les moyens (car encore une fois la France saigne les entrepreneurs), l'idéal c'est de travailler à son compte...Liberté, liberté...

  • avatar
    Marie Mercier
    octobre 25, 2017

    Pour ma part, j ai démissionné presque sur un coup de tête d un cabinet dans lequel j étais pourtant pas si mal lotie et dans lequel j aurais pu faire une belle carrière avec des gens sympas mais au sein duquel je ne suis pas parvenue à faire entendre ce que tu décris si bien dans ton post... voilà. Oh que oui il est grand temps que le monde de l entreprise comprenne tout cela. Bon courage et belle réussite pour tes projets Claudia! A un de ces 4 avec plaisir!

    • avatar
      Claudia Mouth
      juillet 5, 2017

      Je te comprends tout à fait Marie. Je n'ai honnêtement pas à me plaindre. J'ai un salaire confortable, des collègues géniaux, des projets intéressants. Oui mais...comme toi, je n'aspire pas qu'à être une employée

  • avatar
    Grégou Max Plus
    octobre 26, 2017

    Le vrai problème c'est l'argent. Ce fléau qui qui nous rend esclave depuis qu'on a recouvert la nature de béton et d'asphalte. Plus possible de trouver un arbre fruitier qui n'appartienne pas à quelqu un ou une rivière où on trouve des poissons sans avoir besoin d'un permis ou une forêt pour y poser des collets. Sans argent on est pas libre. Peut-on encore se construire une cabane quelque part sans qu'on vienne la détruire? Si on a pas d'argent, on vous prends vos enfants. Je porte plainte contre l'argent, qui m'empêche d'avoir l'esprit tranquille, d'être généreux en amitié et en amour. Bon ok j'arrête :)

    • avatar
      Claudia Mouth
      juillet 5, 2017

      Tu as raison. J'admets la notion d'argent car j'en suis, comme tout le monde, prisonnière. Mais si je gagne suffisamment au 4/5 pour vivre, ce qui est mon cas, pourquoi devrais-je travailler davantage ? Parce qu'il se dit aussi dans les entreprises aujourd'hui que la seule raison valable à un 4/5, c'est d'être une femme avec un enfant en bas âge. Si non, pourquoi gâcher son temps à ne pas vouloir plus d'argent ?

    • avatar
      Grégou Max Plus
      juillet 5, 2017

      Par ce que ceux qui ont 1000 Milliards arrivent à le dépenser peut-ête?

  • avatar
    Christopher Guyon
    octobre 26, 2017

    Bon courage ! Donne toi à fond dans tes projets et tes rêves et si demain ou dans 3 mois tu estimes que tu dois passer à autre chose, fonce.

    • avatar
      Claudia Mouth
      juillet 5, 2017

      Merci Christopher. No regrets pour toi il me semble

    • avatar
      Christopher Guyon
      juillet 5, 2017

      Oui et ca ne m'empêche pas de me réorienter en partie aujourd'hui. Et peut encore autrement demain !

  • avatar
    Ariel Katowice
    octobre 26, 2017

    J'ai l'impression de me lire...C'est fou tout ces questionnements d'un coup alors que je n'y pensais même pas il y a peu.

    • avatar
      Claudia Mouth
      juillet 5, 2017

      Peut-être parce qu'on a atteint ce qu'on voulait et que plus ne nous paraît pas nécessaire...ou bien que l'on se rend compte de la valeur temps un peu plus qu'avant...

    • avatar
      Ariel Katowice
      juillet 5, 2017

      C'est exactement ça.

  • avatar
    Jean Pierre Brouillaud
    octobre 26, 2017

    Un grand merci pour ces réflexions très pertinentes

    • avatar
      Claudia Mouth
      juillet 5, 2017

      Venant de ta part Jean Pierre, c'est un très beau compliment.

  • avatar
    Pascal Taglang
    octobre 26, 2017

    le domaine de la liberte commence la ou s arrete le travail determine par la necessite k. Mars

  • avatar
    Nam Élie
    octobre 27, 2017

    À mon avis, pour dire cela il t'envie beaucoup au fond de lui... Ce sera lui qui aura des regrets c'est certains !

    • avatar
      Claudia Mouth
      juillet 5, 2017

      Et le pire, c'est que je ne lui souhaite pas. S'il ne m'avait pas soutenu et donné tant confiance en moi, jamais je n'aurai osé...Quel dommage alors qu'il ne soit pas ravi pour moi.

    • avatar
      Cedric Morin
      juillet 5, 2017

      Tant quon boulonnera on se fera serrer les vices! Sinon la racine de travail c'est tripalium... Ceci étant en période mouvante faut stabiliser tt ce qui peut l'être et aucune décision importante est urgente

  • avatar
    Jean-claude Gautier
    octobre 27, 2017

    'est la lutte finale ........ groupons nous ,déja samedi soir !!!! Biz

  • avatar
    Nisrine Mdk
    octobre 27, 2017

    Yeapaaaaa !!!! ❤️

  • avatar
    Ana Sailland
    octobre 27, 2017

    Au cœur du problème ;) Lire éventuellement, mais avec ton esprit aiguisé, l'article 23 de la DUDH. ... Et les ethnologues.

  • avatar
    Françoise Sarocchi
    octobre 27, 2017

    On entend des chiffres ,les nombres de morts des guerres, des cancers liés au tabac,pesticides.... Mais jamais du nombre de morts causé par le capitalisme Un monde nouveau est à construire .j'ai l'impression qu'une prise de conscience est en train d'émerger.Quand nous serons une large majorité à vouloir vivre selon nos valeurs et nos aspirations naturelles ,je rappelle que 98% des Hommes ne demandent qu'à vivre en paix et en harmonie avec les autres humains ,quand ce temps viendra ,un monde meilleur adviendra.En attendant que chacun d'entre nous fasse ce qu'il peut ,à son échelle et à sa manière pour que l'argent ne soit pas au centre de tout .

  • avatar
    Laurent OneChaï
    octobre 28, 2017

    Ça n'est malheureusement pas trop la mode du moment les 4/5 :-( Le raisonnement derrière ces refus m'échappe en partie, mais bon...

    • avatar
      Claudia Mouth
      juillet 6, 2017

      Oui...j'ai tout essayé. Même poser mes congés vendredi par vendredi n'a pas été accepté.

    • avatar
      Laurent OneChaï
      juillet 6, 2017

      Not cool...

  • avatar
    Grégou Max Plus
    octobre 28, 2017

    Rapport à tous ces commentaires, j'ai une envie depuis quelques temps, mais pas forcément le temps, ce serait de créer un site web à la Stack Overflow pour ceux qui connaissent, qui permettrait de discuter des sujets en y apportant des réponses. Ca pourrait donner une nouvelle constitution, faite par le peuple, d'abord non officielle, puis peut être par la suite... Vous imaginez ce que cela donnerait au bout de 10 ans de discussions? 100 ans , 1000 ans? On pourrait y parler de tout, tout le monde pourrait donner son avis, voter sur chaque question, échanger, comprendre. ça pourrait même remplacer la justice. J'suis à côté de la plaque? qu'en pensez vous? Si non, une idée de nom? Par ce que ceux que j'ai trouvé sont pas top. Il faudrait un mot qui exprime justice, discussion, équité, compréhensible dans toutes les langues.

    • avatar
      Gaëlle Clertan
      juillet 6, 2017

      hello, on ne se connaît pas mais va voir le groupe des "barbares" sur facebook, ça pourrait t'intéresser !

    • avatar
      Grégou Max Plus
      juillet 6, 2017

      ok:) merci!

    • avatar
      Grégou Max Plus
      juillet 6, 2017

      https://www.facebook.com/groups/les100barbares/

  • avatar
    Jules Vichot
    octobre 28, 2017

    On nous a fait croire toute notre scolarité que c'était important de travailler dur pour faire de notre vie ce qu'on voulait après les diplomes. Puis en fait on s'est rendus compte que le boulot après les diplomes c'est clairement pas "ce qu'on voulait". C'est effectivemetn super dur pour notre génération de se satisfaire du monde du travail tel qu'il est aujourd'hui. Pour autant les jobs de rêve existent toujours et les entreprises progressistes aussi. Chez Facebook et d'autres boites de la silicon valley il n'y a plus de question de congé payés, les gens travaillent le nombre d'heures et de jours qu'ils souhaitent dans l'année pourvu que leur travail soit fait. Du coup 4/5, 3/5 ou les 10 semaines de vacances sont possibles pour ceux qui le souhaitent et savent s'organiser.

    • avatar
      Claudia Mouth
      juillet 6, 2017

      Très bon exemple Jules. C'est pour cela que je ne me plains pas. J'ai choisi d'être exactement où je voulais être. En deux ans, j'ai grandi et je commence à me sentir étriquée dans cette vision du salarié (même si ma boîte est déjà assez progressiste). C'est à moi d'en sortir. Je déplore juste qu'on me culpabilise d'essayer de trouver un équilibre entre travail et liberté.

    • avatar
      Jules Vichot
      juillet 6, 2017

      Oui j'entends bien ton message, j'ai mis 2 ans de chaumage à trouver chaussure à mon pied, je suis payé suffisamment pour m'épanouir même si je plombe la moyenne du diplôme et mon rythme me convient... Je trouverais sans doutes un jour les limites de ma boite, aujourd'hui ca va donc j'en profite. :)

    • avatar
      Claudia Mouth
      juillet 6, 2017

      Jules Vichot Ah ! C'est toi qui plombe la moyenne ? :-D Du moment que tu es heureux, tu as bien raison.

    • avatar
      Jules Vichot
      juillet 6, 2017

      En fait je pense même pas, j'ai jamais répondu au moindre sondage.

    • avatar
      Claudia Mouth
      juillet 6, 2017

      Jules Vichot moi non plus. Je vois pas en quoi c'est un indicateur de réussite. J'avais regardé une fois et y'avait quand même une question sur ton degré de satisfaction au travail.

Your email address will not be published. Required fields are marked *